Fanarts

Forum consacré aux fanfics, aux walls ... de séries.
 
AccueilConnexionS'enregistrerRechercherMembresGroupesFAQ

Partagez | 
 

 Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alex

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 25
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Jeu 31 Jan - 22:40

Ses pas le menaient où ils voulaient, sans aucun conseil de son cerveau. En fait, il ne voyait même pas où il aller. Il allait, c’est tout. Traversant cette foule d’inconnu qu’il ne voyait même pas, il marchait. Il n’aurait su dire pourquoi, il n’y réfléchissait pas. Ecartés au bord de son champ de vision, tous ces visages anonymes passaient et étaient oublié aussitôt. Et lui, il n’en n’était qu’un de plus. Un autre homme, pour seule fonction de remplacer celui qui venait de passer, et garder la réputation effroyable du nombre de personne encombrant les rues des grandes villes. Personne ne le détaillait, comme il ne détaillait personne. Personne ne se souriait. Tout le monde s’ignorait. Un sourire dans ce décor aurait été incongru, tellement déplacé même, si étonnant qu’on ne l’aurait même pas aperçu. La loi de la ville.
Ses pas la menaient où ils le voulaient, sans aucun conseil du cerveau. En fait, elle ne voyait même pas où elle aller. Elle allait, c’est tout. Traversant cette masse d’anonymes qu’elle ne voyait même pas, elle marchait. Ecartés au bord de son champ de vision, tous ces visages inconnus passaient et étaient aussitôt oubliés. Et elle n’était qu’une femme de plus, n’ayant pour seule fonction de remplacer la femme qui venait de passer, et de garder l’effroyable réputation sur le physique des citadines d’aujourd’hui. Seuls les clochards l’observaient, mais elle les ignorait, comme tout ceux qui passaient devant ces malheureux. Une pièce donnée à ces gens, un geste vers eux aurait été si rapidement effectué, aurait été si incongru, qu’on ne l’aurait même pas vu. La loi de la ville.

Des pas comme tant d’autres. Comme tous les autres, ils glissaient sur la pierre si bien nettoyée par les agents d’entretien, auxquels personne ne pensait en laissant des traces noires à causes des chaussures toutes neuves achetées dans un des magasins de ce centre commercial.
Ses pas à lui ne laissaient aucune trace. Il avançait tranquillement, ses chaussures usées glissant comme les autres sur la pierre si bien nettoyée par les agents d’entretien auxquels il ne pensait sûrement pas en cet instant. Il ne jetait pas un seul regard vers les vitrines débordant de biens plus ou moins utiles. Ne jetant pas un seul regard à la femme au teint cireux passer près de lui, ni vers l’agent de sécurité qui avait l’air si fatigué. Ses pieds menaient toujours la danse, le menant vers un obscur objectif.
Ses pas à elle ne laissaient pas de traces. Elle avançait tranquillement, ses chaussures toutes neuves à la main, pour éviter les ampoules. La pierre froide si bien nettoyée par les agents d’entretien, auxquels elle était loin de penser en ce moment, lui gelait les pieds. Elle ne jetait pas un seul regard vers les vitrines débordant de bien qu’elle aimerait pouvoir se payer, ni vers le vieil homme qui semblait bien fatigué, adossé au mur, et encore moins vers cette mère de famille qui semblait au bord de la crise de nerfs. Ses pieds menaient toujours la danse, la menant vers un obscur objectif.

Ses pas s’arrêtent soudain. Personne ne s’en aperçoit, tout le monde contourne l’obstacle. Pourquoi s’arrêter ? Pourtant, c’est panique à bord. Les pieds ne contrôlent plus rien, obligés d’obéir au cerveau. Et ils vont dans tout le sens, pour une raison aussi obscure que celle qui les a poussés à emmener le cerveau dans ce lieu. Puis soudain, tout s’arrête.
Ses pas s’arrêtent soudain. Tout le monde contourne l’obstacle, personne ne tente de s’en apercevoir. Pourquoi y réfléchir, puis peut-être s’arrêter ? Puis soudain, c’est panique à bord. Les pieds ne contrôlent plus rien, obéissant docilement au cerveau la marche rapide qui leur est imposée. Ils ne savent pas pourquoi ils vont si vite, comme le cerveau ne sait pas pourquoi ils sont ici. Puis, soudain, tout s’arrête.

Le sourire en ce lieu est si incongru qu’il passe inaperçu, sauf pour une personne. Le geste est si rapidement effectué que personne ne le voit. Le merci est si vite dit que tout le monde le noie dans les bruits de tout le jour. La scène passera inaperçu. Sauf pour les deux intéressés.
Personne ne s’arrête, personne ne les regarde. Tout le monde le monde les contourne, tout le monde se regarde. Sauf eux deux. Ils se regardent bien, un sourire accroché sur leurs lèvres. Elle remercie bien l’homme pour avoir ramassé le portefeuille qu’elle avait fait tombé. Il lui fait vite un geste pour dire que ce n’est rien. Puis ils se séparent.
Aucun d’eux ne se retournera. Ils ne se souviendront pas du physique, ni de la tête. Ils se souviendront du sourire. Ils se souviendront du geste, ils se souviendront du plaisir. Peut-être qu’un jour, ils aideront d’autres personnes. Peut-être une mère de famille au teint cireux, ou une vieille dame en pleine crise de nerfs. Peut-être, sûrement. Car le plaisir de faire plaisir, le plaisir de sourire, le plaisir de dire un mot, le plaisir de faire un geste. Tout cela pour ne rien emporter, tout cela pour tout oublier.
Tout cela pour un geste, pour un mot, pour un sourire.

Le mot de la fin:

J'ai inventer cette histoire il y a une demi-heure! ^^ C'est en écoutant "Apprendre à aimer" de Florent Pagny qu'elle m'est venue ^^ Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas écrit, je m'y suis mis direct! Maintenant, je vais me remettre à écrire plus régulièrement ^^
Passez moi les commentaires, bons ou mauvais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Emploi/loisirs : lycéenne qui aime délirer, faire un peu chier son monde, dessiner ...
Humeur : complètement, entièrement folle et fière de l'être !
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Lun 4 Fév - 20:54

Intérressant je m'attendais pas du tout a cette fin Very Happy

_________________
Ne pas utiliser mes créations sans mon autorisation !


Dernière édition par Lizzie Weir le Mer 27 Fév - 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://she-loves-haribo.skyrock.com/
Alex

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 25
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Ven 8 Fév - 20:53

Merci, mais c'est ironique le "je ne m'attendais pas du tout à cette fin"? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Emploi/loisirs : lycéenne qui aime délirer, faire un peu chier son monde, dessiner ...
Humeur : complètement, entièrement folle et fière de l'être !
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Sam 16 Fév - 19:16

ah non pas du tout! je m'attendais pas à ca c'est tout, il ne faut pas que tu le prennes mal surtout pas !

_________________
Ne pas utiliser mes créations sans mon autorisation !


Dernière édition par Lizzie Weir le Mer 27 Fév - 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://she-loves-haribo.skyrock.com/
Alex

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 25
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Dim 17 Fév - 22:14

Ah, non, mais je le prend pas mal, ne t'inquiète pas! Mais je pensais justement que ma fin était un peu prévisible ^^ Alors question: tu t'attendais à quelle fin? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Emploi/loisirs : lycéenne qui aime délirer, faire un peu chier son monde, dessiner ...
Humeur : complètement, entièrement folle et fière de l'être !
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   Mar 26 Fév - 19:51

bah euh ... je m'attendais à une fin plus ... comment dire ? ... qu'il se passe quelque(s) chose(s) de plus sérieu(x), personnel(s) comme une amitié voir plus ... Wink

_________________
Ne pas utiliser mes créations sans mon autorisation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://she-loves-haribo.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour un geste, pour un mot, pour un sourire (H.C.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
» Quelle marque ou quels combinés filetés pour AUDI 80????
» pour s'instruire en s'amusant
» Tutto pour le placement d'une parabole pour AB3 (Fransat)
» Conseils pour bien collectionner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanarts :: Créations :: Fanfics - Histoires-
Sauter vers: